Soutien-gorge, utilité ou simple habitude ?

Après une journée de boulot, quel délice de rentrer chez soi et faire valser ses chaussures, marcher pieds nus, adieu souliers, vivent les pieds libres et sans contrainte !
Ça vous fait ça aussi ?
Moi j’adore retirer mes chaussures le soir.

Avant 2010, mon rituel d’arrivée à la maison était double, les chaussures, et le soutif.
Double libération, double soulagement.
Il y a (…) ans déjà que je ne porte plus de soutien-gorge.
Ni chez moi, ni dehors, ni pour faire du sport, ni au resto, ni au boulot, ni ni ni…!

Pourquoi ?
Je vais essayer de vous l’expliquer ici.

À quoi sert un soutien-gorge ?

Heu… c’est dit dans le nom, non ? ll soutient les seins ?
Sinon, c’est aussi pour faire joli, ou pour faire pigeonner les seins, les faire paraître plus gros, pouvoir mettre des chaussettes ou des mousses dedans…
(Ou pour emmerder l’amoureux ou l’amoureuse qui va devoir nous le retirer héhé.)

Soutenir les seins…
Qui soutient vraiment les seins ?

Les vrais soutien-gorges, ce sont les ligaments de Cooper !

enlevez vos soutiens gorges
Image : http://www.pqdcs.qc.ca

C’est peut-être moins sexy, mais c’est la vérité.

Faut-il vraiment porter un soutien gorge ?

La poitrine n’est pas un muscle, mais une glande constituée de graisse et parcourue par les  ligaments de Cooper. Comme on le voit sur le dessin ci-dessus, ce sont eux qui relient la peau aux muscles pectoraux.
Les seins sont ainsi soutenus par la peau du décolleté ainsi que par les ligaments de Cooper, et non par les muscles pectoraux.
(Les pompes ne font donc pas grossir les seins au passage ^^)

Et pour le coup des tétons qui pointent, pas de panique ^^
Je vous suggère de lire Ne pas porter de soutien-gorge, même si on voit les tétons ? Oui. Voici pourquoi.

Le soutien-gorge, mauvais pour la santé…

Le soutien-gorge gêne la bonne circulation des  vaisseaux lymphatiques.
En  les comprimant (oui un soutif ça comprime, regardez juste les traces sur votre peau à la fin de la journée !) ,  et en empêchant une bonne circulation, on obtient une accumulation de la lymphe qui normalement devrait être évacuée par ces minuscules vaisseaux.
La lymphe ? C’est un liquide qui transporte des déchets, des bactéries… en gros, un liquide tout simplement toxique. Miam !
Si, à cause d’un soutien-gorge, les vaisseaux lymphatiques sont fermés, nos déchets toxiques contenus dans la lymphe ne sont pas éliminés correctement.
Les kystes mammaires sont une accumulation de fibres et de fluides apparaissant sous forme de bosses dures dans le tissu des seins… Or il se trouve que ces kystes sont directement reliés à un risque accru de cancer du sein.

Plus facile à constater, sans soutien-gorge, on peut faire de belles respirations bien amples.
Et… ça fait du bien.

Un soutien-gorge, ça serre, ça fait des marques, les armatures font mal, c’est oppressant…

De plus il est impossible d’avoir un soutien gorge parfaitement à notre taille… nous n’avons pas une taille mais DES tailles de soutien gorge.
La plupart des femmes sont asymétriques, moi la première ^^, de plus, le froid, le chaud, les règles et les hormones changent la taille des seins !

Par pitié Mesdames, au moins, retirez votre soutif chez vous et n’en portez pas la nuit…
Ce sera déjà ça de gagné !

Comment avoir une belle poitrine ?

L’absence de soutien-gorge est le meilleur soin possible pour les seins.
Pourquoi ?
Parce que les soutiens-gorge immobilisent la poitrine et empêchent les fameux ligaments d’être sollicités. Devenus « inutiles », ils perdent leur rôle de soutient.

Ne pas porter de soutien-gorge permet aux ligaments de Cooper de faire leur travail et de soutenir les seins, naturellement ! 🙂

Une autre astuce pour de jolis seins en santé, le massage chaque soir, comme le préconise Françoise Réveillet dans son livre  »10 minutes pour soi » :

massage des seins, Françoise Réveillet
10 minutes pour soi, Françoise Réveillet

Et les fameux seins en  »gants de toilette » ?

Ha… En quatre ans, combien de fois déjà ai-je entendu que ma poitrine allait tomber, que j’allais avoir des seins en  »gants de toilettes » comme les femmes africaines de certaines ethnies qui ne portent pas de soutif.

Allons-y pour un point sur le Rungri.

Au Burkina Faso, se trouve le peuple Mossi.
Ce peuple possède une coutume (le Rungri) concernant l’allaitement et la poitrine.

Lorsque une femme est tombée enceinte, une ancienne va lui placer des bandelettes autours de la poitrine afin d’aplatir les seins. Cela permettra à la mère d’allaiter dans toutes les positions, y compris de tendre un téton à l’enfant lorsqu’elle le portera dans son dos !
Les Mossis voient en quelques sorte le côté pratique des seins tombants.

Voici une statuette Mossi illustrant ces fameux seins :

non les seins ne tombent pas
Photo : http://smafathers.org/museum/burkina-faso-from-case-i-to-v/

Et voilà l’explication des si souvent cités seins en gant de toilette !

Il y en a d’autres, d’autres coutumes, ailleurs, mais celle-ci est très utilisée.

Au passage, non toutes les femmes d’Afrique qui ne portent pas de soutien-gorge n’ont pas les seins qui tombent…

Un belle femme de Namibie, une Himba, où les seins nus sont la norme.
Un belle femme de Namibie, une Himba, où les seins nus sont la norme.

Vivent les seins libres !

Alors voilà pourquoi je ne porte plus de soutien-gorge :
– je suis plus libre de mes mouvements
– c’est plus confortable, adieu armatures, adieu oppression
– j’ai une meilleure image de mon corps (ben oui, je m’assume !)
– pas de bretelle qui gène, qui tombe, qui gâche un joli haut
c’est meilleur pour ma santé
– c’est un budget en moins (oui oui, un soutien-gorge coûte cher)

Bref, je préfère vraiment.

Cela dit…
Si on porte un soutif depuis des années, et surtout si on a une poitrine imposante, mieux vaut éviter d’arrêter du jour au lendemain… De la douceur, du temps et tout ira bien !

Sinon, en ce qui me concerne, je vous invite à réfléchir aux raisons qui font que vous portez un soutien-gorge.
Chacun est libre de faire ce que bon lui semble de son corps, mais je crois que le plus important est de toujours agir en conscience, et non par réflexe parce qu’une majorité agit de telle ou telle manière.

Belle continuation et à bientôt !

La Ma’ie

………………………………………….. 🙂

Rajout du 16 Juillet 2014

Et les sportives ?

enlevez vos soutifs mesdames
Image Wikipédia

Le sport en soi ne fera pas tomber les seins.
Pas plus que le reste.

Si toutefois vous ne concevez pas le sport sans, alors :
– surtout pas d’armature !!!
– enlever le soutif sitôt l’activité terminée et sous la douche, un bon massage des seins pour réactiver une circulation normale

Et si comme moi vous n’en ressentez pas le besoin (je pratiquais le karaté sans soutif, je cours sans soutif, je danse sans soutif…) alors n’en portez pas et laissez votre corps gérer tout seul.

Voilà 🙂

Advertisements

61 réflexions sur “Soutien-gorge, utilité ou simple habitude ?

  1. bonjours ! voilà j’ai 19 ans et je n’ai pratiquement jamais réussit à porter des soutiens gorge au collège j’allais dans les toilettes pour l’enlever tellement ça me gênais , c’est pour moi la pire des tortures ( bon je dois faire du B dans mon souvenir ou peut être A ) disons que j’ai une petite poitrine donc je n’ai jamais ressentie le besoin de toute façon , le problème reste le regard des gens ( après je porte des débardeurs sous mes vêtement , et franchement si tu le dit pas personne ne le remarque , on m’a un peu fait chier avec ça au collège et puis c’est passé ) je nose juste pas les hauts moulant car ça me gène trop , je vais m’acheter des body ( vive la mode des body ! j’adore hehe ) mais je n’ai jamais compris comment les femmes faisait vraiment ça reste un mystère , j’ai des copines qui m’on sortit l’autre jours  » on est tellement mieux sans soutien gorge » et là j’ai eu un déclic ( mais pourquoi vraiment pourquoi s’infliger ça , j’aurais dut en parler mais j’ai pas osé , ben oui quand on s’habitue à le cacher après on ose plus en parler ) je trouve ça extraient dommage que des femmes se force tous ça pour un téton et voir la forme du seins , malgré le faite que je trouve que ce soit un vêtement extrêmement beau et féminin je refuse de souffrir pour être belle ( un concept complètement idiot ) , mais tu parlais de l’industrie de la mode , je suis justement en école de mode , et pourtant les mannequins de défilé n’en porte pas , ( heureusement pour moi hehe) mais c’est vraiment triste d’être conditionné comme ça , ça devrait pas être aussi tabous bref je devais vider mon sac merci en tout cas pour ce belle article

    1. Intéressant ce paradoxe du soutien gorge qui est à la mode, mais n’apparaît pas dans les défilés !
      (Il y a des défilés spéciaux pour la lingerie en revanche, comme si c’était un monde à part.)
      Belle journée !

  2. bonjour Marie,
    je commente tard 🙂 mais je viens seulement de découvrir ton blog ! j’ai arrêté de porter un soutien gorge mi février, donc j’en suis à 3 mois sans soutif. au début ma limite ct : je ne souhaite pas qu’on puisse voir mes seins (pas les tétons, vraiment les seins) en transparence du tshirt, et je garde mon soutien gorge au travail. et puis … je fais ce que je veux ! donc j’ai tout arrêté. et c’est trop bien 🙂
    par contre j’ai investi dans des bodys que je porte quand même régulièrement (j’ai encore un peu de mal dans un cadre pro avec le fait que mes seins bougent franchement sous mes habits, donc un body ça maintient un peu). c’est une bonne idée ou pas ?
    merci bcp pour ton article !
    Laurence

    1. Bonjour Laurence,

      les bodys, c’est une bonne idée si tes seins ne sont pas comprimés (pas de marque le soir, pas de douleur…) et surtout si tu te sens mieux et plus à l’aise 🙂

  3. Je cherchais une alternative aux soutiens que je ne supporte plus et je suis tombée sur ton site, que je trouve particulièrement très intéressant. Je pensais me faire opérer pour réduire ma poitrine et ne plus devoir porter de soutien-gorge. Ce que j’ai lu et surtout les images de seins des femmes « de la rue » devrais-je dire, m’encourage vraiment à essayer de m’en passer, mais voilà, j’ai 58 ans et je fais 115 E de taille soutien-gorge. J’ai un sein plus bas que l’autre d’au moins 2 cm et sans soutien ils sont assez tombants et cette différence de hauteur, ça se voit. De plus je me demande si à mon âge il serait encore possible de récupérer du tonus? En tout cas les informations que Yves présente dans son diaporama, je n’en avais jamais entendu parler et pourtant il serait temps que les femmes soient au courant

    1. Bonjour,
      j’imagine qu’il ne faut pas s’attendre à retrouver une poitrine de 20 ans, mais cela devrait quand même faire du bien de ne plus porter de soutien-gorge. Mais peut-être y aller graduellement ? Est-ce que le sans soutif est douloureux ?
      Oui, le travail de Yves est incroyable et les infos sont édifiantes !

      Bon courage avec votre poitrine, et belle continuation !

  4. Bonjour à toutes et à tous,
    quand j’ai connu ma femme, nous avions 17 ans, elle faisait du 85/90B et portait toute l’année un soutien-gorge dans la journée uniquement, mais jamais pendant le mois de vacances, elle fait du monokini. A l’âge de 30 ans elle a commencé à ne plus en mettre le dimanche. Depuis ses 35 ans, elle n’en porte que pour aller travailler, jamais le week-end ni pendant ses congés (elle a 12 semaines) jusqu’à ses 38 ans où elle a décidé d’en remettre un toute l’année. Le mois d’août qui a suivi, elle a supprimé son soutien-gorge comme d’habitude et elle a été surprise d’avoir des douleurs aux seins alors qu’elle n’en avait pas eu depuis longtemps. A la rentrée, elle a de nouveau supprimé le soutif comme avant, sauf au boulot bien sûr. Ses 40 ans approchant, je me suis mis à lire divers articles contradictoires sur les seins, par peur de l’effet « gants de toilette ». En bons cartésiens, nous avons décidé de mesurer la hauteur des tétons et un an après, nous avons constaté une remontée de 12mm. Pour vous être précis, elle a 41 ans, fait du 95C depuis sa premère grossesse à 25 ans, elle a hérité de tétons biens éveillés en même temps et n’a jamais pu, malgré cet équipement, allaiter nos enfants et surtout, elle a toujours de beaux seins arrondis et des tétons en bonne position. Malgré cette ancienneté en matière de non port de soutif, elle reste sensible au regard des autres et n’hésite pas à croiser ses bras lors de regards insistants.

  5. Coucou 🙂 je viens de tomber sur ton blog et ca m’a vmt donné envie de sauter le pas !!!
    Par contre j’ai la poitrine qui tombe pas mal et quand je ne met pas de soutif c’est vmt moche … Pourtant je trouve ca tellement beau et sexy une femme sans soutient gorge !!!! A vrai dire c’est mon reve de pouvoir laisser tomber le soutif …
    Est ce que le fait de ne plus en mettre progressivement pourrai les raffermir ? Les « remontés » ? Car pour l’instant je les trouve tout mou ^^
    Desolee pour les petits details et merci pour l’article 🙂

    1. Salut,

      on ne va pas se mentir, abandonner le soutif n’est pas LE remède miracle pour faire remonter les seins.
      Il faut le faire avant tout pour le côté santé et confort.
      CELA DIT, oui, on peut en effet observer au bout de quelques mois déjà, un raffermissement, et donc une remontée de la poitrine. Depuis 2010, je l’ai vraiment très clairement remarqué, mais il ne faut pas espérer de résultats éclatants avant 3 mois, environ. Le massage présenté dans l’article aide aussi beaucoup !!

      En ce qui me concerne, cela a vraiment fait une différence, mais chaque femme étant différente, je ne peux rien promettre.

      Ce qui est sûr c’est que toutes les femmes que j’ai rencontré, en vrai ou en virtuel, qui ont arrêté, n’ont toujours pas repris 🙂

  6. Bonjour!
    Tout d’abord merci beaucoup pour le point sur le Rungri. Je me demandais depuis que j’ai entendu parler du fait de ne pas porter de soutien-gorge pourquoi alors certaines femmes africaines avaient les seins qui tombent, sans trouver l’information nulle part! Sinon… si ce n’est pas indiscret, quelle taille font tes seins? Peut-être que ne pas porter de soutien-gorges ne fait pas de mal sur des petits seins, mais quand ils sont plus gros, ça ne risque pas de distendre la peau? En fait on a peu d’autres exemples de boules de graisse sans muscles qui tiennent comme ça sur notre corps, c’est dur de s’imaginer le résultat de ne pas porter de soutif ou d’en porter un. Sinon… tu conseilles d’arrêter le soutif progressivement si on en porte depuis plusieurs années. J’ai 17 ans, j’en porte depuis… que j’ai des seins, disons 11/12 ans. Je fais du C voire D, ça dépend. Je n’en ai pas mis depuis hier, c’est vrai que c’est agréable tout compte fait (sauf quand je cours dans les escaliers je les tiens avec mon bras). Mais du coup ce serait une mauvaise idée d’arrêter comme ça et je devrais porter un soutif de temps en temps au début? Par exemple… un jour sur 2?
    ^^ En tout cas merci, ton article est très bien fait, et plus convaincant que ce que j’ai pu voir jusqu’ici.

    1. Bonjour !
      Et merci 😀

      J’ai… hihi je ris en avance de ce que je vais écrire. Disons que pour la taille de mes seins, tu prends un gros pamplemousse, tu le coupes en deux et voilà, tu as mes seins 🙂
      Ça reste une petite poitrine. Je crois. Moyenne ? (Je n’en sais rien en fait ^^)

      Moi aussi au début (un mois, un mois et demi) je tenais mes seins pour courir dans les escaliers. Je ne le fait plus, je peux courir, sauter, faire tout ce que je veux.
      Je suis aujourd’hui âgée de 28 ans, cela fait 6 ans que je ne porte plus de soutien-gorge. Non seulement mes seins ne tombent pas, mais en plus ils se sont raffermis et sont plus « ronds ».
      Pour moi c’est vraiment tout bénef.

      Pour arrêter progressivement, y a pas vraiment de règle en fait… Un jour sur deux, un jour où tu as envie, comme tu le sens en fait…
      Mais la transition sera plus facile si tu fais le massage dont je parle dans l’article. Je le fais tous les jours 🙂

      Et quand tu as tes règles, avec ou sans soutif tes seins feront bobo si c’est dans leurs habitudes, alors autant ne pas comprimer cette pauvre poitrine déjà embêtée… Mais bien tu fais comme tu veux.

      Est-ce que j’ai répondu à tes questions ?
      Bye !

      La Ma’ie

      1. Merci pour ta réponse ^^
        J’ai remis un soutif aujourd’hui (je commençais à avoir un peu mal aux seins), et je viens de me rendre compte que j’ai de nouveau mal aux trapèzes! (J’ai souvent mal aux trapèzes mais c’est vrai que c’était passé les deux jours que j’ai passés sans soutif (par contre j’avais mal aux omoplates ^^).
        En tout cas c’est cool, j’avais vraiment de gros doutes, mais je sais pas trop pourquoi je te crois (faut dire que les autres trucs sur le sujet que j’ai vus sur internet, soit c’était un peu pour faire le buzz, soit c’était excessif, du genre porter un soutif augmente les risques de cancer du sain, comme ça, à coup sûr…)
        Enfin bref merci beaucoup beaucoup beaucoup!

  7. Salut,
    J’avais lu ton article il y a un moment maintenant… A l’époque j’ai commencé régulièrement à ne plus en mettre :
    C’est vrai que pour le quotidien ce n’était pas désagréable de ne plus porter de soutien-gorge par contre pour le sport (je pratique surtout l’équitation et le ski) je ne peux pas m’en passer (d’une part pour le coté plus confortable et aussi parce que j’ai encore les vieux aprioris que pour les secousses c’est mieux). Par contre le truc qui pose problème… c’est le coté jaloux du copain! « Non mais tu vas pas sortir en public comme ça! » – « On voit tes seins qui pointent » etc. Du coup avec ces réflexions parfois je me sens un peu gênée… Mais bon ça on peu arriver à passer au-dessus… J’ai fait ça pendant plusieurs mois.

    Mais depuis quelques mois maintenant se sont d’autres « soucis » qui sont apparus et je me suis remise à porter très souvent des soutifs. Cette raison c’est la grossesse et maintenant l’allaitement. Avoir les seins qui grossissent, qui deviennent un peu lourds donc déjà pour cette raison j’ai remis le soutif, mais aussi parce mon ventre grossissait et que je ne supportait pas le contact peau à peau qui créait beaucoup de sueurs.
    Maintenant c’est le temps de l’allaitement : des seins encore plus lourds (et le sentiment de n’être plus qu’un biberon géant lol) et surtout beaucoup de fuites de lait! Je ne me vois donc pas me passer de soutifs ( sinon comment faire tenir les protections ?) . De plus on nous conseille meme de le porter la nuit (d’ailleurs rien que pour faire tenir les protect contre les fuites c’est pratique).

    Une fois l’allaitement terminé je pense me remettre à porter moins souvent de soutien-gorges. Par contre après un passage à la maternité de 5 jours c’est impressionnant ce qu’on peut devenir moins pudique au niveau des seins lol. Allaiter devant des gens est de moins en moins un problème, d’abord devant des personnes qu’on connait (surtout féminine) puis peu à peu devant des inconnus. Après tout c’est naturel je ne vois pas pourquoi je devrait me cacher tanpis si ça choque!

    Voilà je me suis permis d’intervenir et me suis dis que ça pouvait être intéressant d’avoir l’avis d’une femme qui a été enceinte et qui allaite, surtout que nos seins sont là pour ça… C’est peut-être un sujet à peaufiner?!
    Bisous

    1. Wow super intervention, merci pour ton témoignage très intéressant !
      En effet, tu soulèves un aspect auquel je n’avais pas pensé du tout.
      À creuser en effet…
      Et félicitations 🙂

      Et bravo d’allaiter, c’est clairement le mieux à faire pour la santé de ton bébé.

    2. Salut, je me permet d’apporter également mon témoignage sur ce sujet.
      J’ai 22 ans.
      alors moi je n’ai jamais apprécié les soutifs mais j’ai commencé à en mettre car ma poitrine prenait de l’ampleur et je croyais ce qu’on me disait que c’était mauvais de ne pas en porter, je n’ai en revanche jamais pu dormir sans. Et avec le temps, l’affirmation de moi arrivant il m’est arrivé plus d’une fois de passer une journée sans.
      Au final pour moi c’est l’inverse, petit à petit j’ai arrêté d’en porter à la suite de ma grossesse puis de mon allaitement (j’allaite encore). Vers la fin c’était la proportion inverse, j’en mettais de temps en temps. J’ai accouché en avril 2015, et j’ai dû définitivement laisser tomber en mai ou juin. Donc c’est tout à fait possible même dans ce cas là.
      Et pour le truc des seins contre le ventre, je coince mon t-shirt entre les deux 😉

  8. Bonjour.
    je viens de découvrir ton blog, et je viens par la même occasion de découvrir ce mouvement qui consiste à libérer notre poitrine.
    Je suis moi même très mal à l’aise dans mes soutiens-gorges (une tortue physique au quotidien). Mais je n’ai malheureusement pas la chance d’avoir une belle poitrine. A 24 ans, j’ai déja les seins tombant (presque en gant de toilette) alors que je n’ai vraiment pas une grosse poitrine.
    Ça me complexe énormément et n’ose du coup pas sauter le pas et dégrafer mon soutif. Mon homme aime ma poitrine, mais ça ne change pas la vision que j’ai d’une belle poitrine.
    Que faire ? Essayer de trouver des vieilles astuces qui ne fonctionnent pas pour réussir à avoir une belle poitrine ? Ou plutot essayer d’accepter le fait que je ne sois pas « comme tout le monde » ? je suis un peu perdue. j’ai longtemps envisagé la chirurgie esthétique, juste pour pouvoir mettre mes jolis hauts sans soutien-gorge, mais je trouve ça trop extrême, irréversible et cher.
    Bref, ceci est un appel au secours de la poitrine. Si qui que ce soit a une solution pour moi, je suis preneuse.
    Merci beaucoup et bonne continuation pour ton blog !

    1. Salut, merci pour ton commentaire et ton témoignage.
      J’ai moi aussi une petite poitrine, et même si mes seins n’ont jamais vraiment eu tendance à tomber, je remarque depuis 3 ans sans soutif un net redressement et raffermissement. Les massages quasi quotidiens, en plus de faire du bien m’y ont aidé.

      Cela dit, il n’y a pas une forme de poitrine, mais sans doute autant de seins qu’il y a de femmes.
      Même les deux notre sont souvent différents ^^

      Je n’ai pas de recette miracle ou astuce.
      Le plus simple (à dire, pas à faire) et donc de s’accepter mais je comprends en te lisant que cela n’est pas facile pour toi.
      Par chance ton amoureux t’aime comme tu es.

      Que te dire de plus ?

      Bon courage et essaye déjà de ne pas porter de soutif chez toi si tu y arrives, cela te fera déjà moins mal.

      1. Salut moi aussi j’avais les seins qui tombaient avant et ils étaient petits aussi depuis que j’ai arrêté les soutifs et que je prend des douches froides mes seins tiennent magnifiquement bien je porte des coques en silicones à l’école c’est juste un peu gênant en gym pour se changer à cause du regard des autres mais c’est ultra comfortable

    2. Bonjour Hélène,

      J’ai été comme toi pendant tant d’années. Pendant tant d’années, je trouvais mes seins pas assez gros, pas assez ronds, pas assez si, pas assez ça… Dès que j’y pensais ou les voyais dans le miroir, ils n’étaient jamais comme j’aurais aimé qu’il soit.

      Jusqu’à ce jour. Ce jour où je me suis dit et si j’essayais de re-apprivoiser mon corps comme si je le voyais pour la première fois, comme si je découvrais une inconnue nue en face de moi qui avait ce corps et que je la regardais avec amour et bienveillance qu’est-ce que je lui dirais ?

      Je lui dirai « tu es magnifique. Tu es magnifique avec tes seins comme ils sont. Ils sont mignons et ils sont parfaits pour toi. Qui t’as mis dans la tête qu’il « fallait » avoir de gros seins pour être jolie ? La beauté est dans le regard des gens il n’y a pas de beauté universelle ». Et au final pas à pas j’ai appris à changer le regard sur moi-même et à les aimer. J’ai appris à aimer mes seins, en les regardant comme si c’était la première fois que je les voyais, à les toucher, les apprécier, aimer leur compagnie. Et ils en sont devenus que plus beaux.

      Alors si j’ai un conseil, c’est d’oser laisser le passé et tous les « il faut que » derrière toi pour essayer de les re-découvrir comme le petit prince apprivoise le renard.

  9. Pour celles qui font du sport les brassières de sport avec « dos nageur » permettent des mouvements plus libres… et se font presque oublier! Je pense qu’il est important de minimiser les chocs envers nos seins lorsque l’on fait du sport, mais sinon la vie sans soutif c’est que du bonheur… 😉

    1. Oui, la vie sans soutif c’est le bonheur.

      Attention les brassières aussi empêchent une bonne circulation de la lymphe et augmentent la température interne des glandes…ce qui est très mauvais.

      Les seins sont plus aptes à supporter les chocs que les soutifs 🙂

  10. Alors mes petits seins et tétons rentrés étaient libres la plupart du temps avant..et là j’allaite depuis 15 mois maintenant et mes tétons sont bien bien sortis..genre la mamelle en fait 🙂 Et du coup j’ose moins, car ca se voit..et si j’ai un petit courant d’air frais, c’est bon..tout le monde contemplera la pointe. Bref, je vais m’y faire, mais ca change !

    1. Cà montre que tu es une vraie femme, les hommes aussi ont des têtons qui pointent, et on n’en fait pas tout un patacaisse, çà fait sourire au mieux. Alors vive les seins libres !

  11. C’est desseré au max, par contre, c’est avec armature.
    Je vais voir pour m’acheter soit une brassiere, soit 1 soutif sans armatures.
    Et c’est vrai que mon soutif de sport, lui, n’a pas d’armature ( ca fait mal quand je sautille a la zumba ^^)

  12. D’ailleurs je dois être un peu bizarre parce que je viens de me faire la réflexion que pour ce qui est de mes poils et de l’espace public, je me dis « je m’en fous de ce que pensent les gens, je les connais pas ! » , alors que pour le soutien gorge, c’est l’inverse, chez moi, je me dis « c’est bon, c’est ma mère/mon père/mon coloc/whatever, ils s’en foutent de me voir sans soutif », mais dès que je sors, il me faut mon bouclier mammaire, sinon je suis self-concious toute la journée (mais des fois je prends sur moi).

    C’est grave docteur ?

  13. Pour les seins tombants des africaines, j’avais lu autre chose, de beaucoup moins réjouissant… Dans certains pays, la puberté venue, les filles subissent de la part de leur mère le repassage régulier des seins. Il est effectué à l’aide de pierres brûlantes appuyées sur les seins plusieurs minutes durant, régulièrement, afin de brûler les ligaments et les chairs qui les soutiennent. Je crois aussi qu’il y a du bandage, mais la pierre chaude reste la base de ce « rituel ». Le but de cette pratique ? Enlever tout sex appeal aux femmes, afin d’éviter le viol et les garder pures pour leur mari.
    J’ai pensé que ça t’intéresserait de le savoir.

    Pour ce qui est du non port du soutien gorge, je l’ose parfois, selon les vêtements. Mais j’ai vraiment du mal, parce que mes seins sont vraiment une part importante de ma féminité pour moi… Je ne me maquille pas, ne m’épile pas, ne m’habille pas de façon « féminine » la plupart du temps (surtout l’hiver), il faut croire que c’est un des derniers bastions qui résiste. J’ai conscience que ma féminité peut s’exprimer sans soutien-gorge, entendons-nous bien. Mais voilà, il faut que je travaille dessus.
    En tout cas quand je suis chez moi, c’est clair que je m’en passe et qu’il paraît bien superflu, mon double bout de mousse et de dentelle ! Preuve qu’on touche à l’image de soi et au regard des autres ici… Allez, c’est décidé, à partir de demain (tout à l’heure…), pas de soutif pendant un mois !

    1. Wow excellent, tu as raison !
      Je connaissais cette pratique en plus, mais je n’ai pas fais le lien avec mon sujet, c’est fou !
      Merci pour cette importante précision.

      Cool pour le défi du mois, hihi, tu vas peut-être y prendre goût ^^

  14. Bonjour,
    je fais un 110 E (je suis donc classée dans la catégorie des fortes poitrines) et après des années de tortures (vu que j’en porte depuis mes 11 ans et j’en ai 26 ) j’ai décidé un peu comme un coup de tête de retirer mon soutien-gorge.
    Après en avoir acheté à la bonne taille, j’avais toujours mal en les portant, et là d’un coup je me suis dit « Mais pourquoi est-ce que je devrai en porter, y-a-t-il une loi obligeant les femmes à en porter? » et bien non.
    Bref, j’ai quand même fait quelques recherches et là rien sur les fortes poitrines, ni de conseils sur comment pouvoir sortir s’en soutien-gorge car si j’ai bien lu tous les commentaires, certaines ne veulent pas donner une image « sexuelle », alors imaginez moi et mon bonnet E qu’est-ce que je devrais dire ^^

    Je voulais juste vous dire que ok cela ne fait que 15 jours que je vis sans non stop, et que oui les premiers jours on a tendance à mettre ces bras devant sa poitrine car on a peur que les gens le voient, mais que finalement on oublie, on s’habitue, on savoure cette liberté retrouvée…

    Je voulais juste vous dire ma petite astuce personnelle: mettez un débardeur sous votre tee-shirt (les miens sont assez amples, forte poitrine oblige), mais j’ai aussi entendu parler de brassières, cache-tétons…etc. Moi j’adore le débardeur car cela maintient un minimum les seins, donc pas de mouvement de balancier visible de « l’extérieur » et cela évite les seins qui pointent :p

    Voilà encore merci pour cet article, il m’a confirmé dans ce projet que j’ai décidé de faire mien ^^

    PS: Je pense en mettre quand même pour faire du sport…

  15. Je te rejoins à 200% !!
    J’ai moi aussi abandonné ces instruments de torture ! Merci de le dire aussi simplement, c’est tellement rare ! Juste ces derniers temps, pour faire de la zumba, j’ai acheté un soutif de sport… plus par souci de « correction » car avec un petit débardeur, cela me met mal à l’aise d’avoir les seins qui se baladent !
    Merci pour ton blog, je découvre, j’aime beaucoup !

  16. Cet article m’a beaucoup plu car j’ai appris des choses et notamment concernant « les seins en gant de toilette » et les Mossi. Je trouve ça particulièrement intéressant !!
    Cela dit ayant une poitrine imposante, le soutien-gorge (en journée) est pour moi vital sinon leur poids me fait mal. Peut être est-ce justement dû au fait que mes ligaments sont faibles ^^ cependant la délivrance d’enlever le soutien gorge quand je rentre à la maison et de ne pas en mettre le dimanche, c’est génial !
    Merci pour cet article fort intéressant, je vais continuer ma lecture, j’ai sélectionné quelques autres articles sur ton blog 🙂

  17. Bonjour, 🙂
    Je n’ai pas encore fait le tour du blog mais je suis déjà ravie de cet excellent et très complet billet sur le sujet du soutif. Merci mille fois d’avoir éclairci ma lanterne sur les fameux seins plats des femmes Africaines.

    J’ai moi-même fait quelques recherches pour écrire sur le port du soutien gorge, il y a quelques mois, (http://mezamashidokei.tuxfamily.org/index.php?post/Faut-Il-Porter-Un-Soutien-Gorge) et dans les références citées en bas de page, vous trouverez l’adresse du site « Seins Libres » où est évoqué une étude scientifique sur des femmes sportives pratiquant sans soutien. Or la conclusion tend également à conseiller de progressivement laisser faire la nature. Parmi les femmes qui ont suivi le protocole, certaines font un sport de haut niveau.
    J’espère que cela peut compléter la réflexion et convaincre encore davantage de se défaire de cet outil de torture ^^

  18. Avec les poils, c’est aussi un de mes sujets actuels de réflexion 😉
    Mais par contre, je trouve ça trop sexy pour sortir comme ça dans la rue : une femme qui ne porte pas de soutien-gorge, ça se voit, et je ne suis pas à l’aise avec cette connotation très sexuelle (mais je laisse libre cours à ma mentalité d’évoluer ^^).

  19. Wowo Marie!!! tu m’impressionne! Où as-tu trouvé tout ça?!?
    Question: les effets avec les soutifs de sport, ce sont les mêmes? parce qu’on nous dit que ça soutient la poitrine quand on bouge et par le fait même améliore l’état de nos seins… hum

    1. Salut Ti Bouchon !

      Ce sont des heures de recherches et compilations de données, surtout pour les Mossi, j’avais entendu parler de ce peuple et de quelques unes de leurs coutumes, mais trouver des infos a été difficile.
      J’aime bien ça.

      Pour ta question, je vais rajouter une section dans mon article, merci de m’y avoir fait penser car moi je ne suis pas particulièrement concernée !

      J’t’embrasse Bouchinou !

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s