pilosité féminine femme poils cheveux blancs

Y a pas d’mal à vouloir se sentir bien.

Bonjour !

J’ai besoin de préciser quelques petites affaires concernant deux de mes articles, j’ai nommé  »Les mal aimés’‘, sur la pilosité féminine et ‘Soutien-gorge, utilité ou simple habitude ».

Lorsqu’une femme fait le choix de ne plus s’épiler et ne plus porter de soutien-gorge, plusieurs choses se passent.
Elle se retrouve aussitôt étiquetée, hippie, crade, suivant une mode qui ne durera pas, ou que sais-je.
Et on lui pose beaucoup de questions sur le regard des autres et sur ses motivations.

Pourquoi j’ai fait ces choix ?  Je l’explique dans mes articles, pour des raisons de santé, mais aussi et surtout…
POUR ME SENTIR BIEN.

Parce que le rasoir, l’épilateur ou un soutif, ça fait mal.
Et parce que l’on peut se sentir belle sans ces artifices.

Le regard des autres

Je porte bien moins attention aux regards des autres depuis que je ne m’épile plus.
Pourquoi ?
Sans doute parce que quand je m’épilais encore, c’est justement parce que j’avais choisi de ne pas assumer ma pilosité.
Prenons les jambes et les aisselles, puisqu’elles étaient visibles au plus grand nombre.
Quand on n’assume pas ces poils là, ça peut vite tourner à l’obsession.
Une jupe, un débardeur… le décor est posé.
Et dans la tête ça fait :  »J’ai envie de refaire ma queue de cheval, mais est-ce que mes aisselles sont nickelles ? J’ai vu un bouton ce matin à cause de l’irritation du rasoir, mince… » et on se coiffe en rentrant la tête pour lever les bras le moins possible…
Faire tomber un stylo sous sa table et en profiter pour vérifier ses jambes en cours, ce jour où on a mis une jupe sans avoir eu le temps de se raser…
Bref, vous voyez le genre : prise de tête.

Alors le regard des autres, quand on assume, ben tout est dit ! On assume, et donc, on se sent bien.
Tout simplement…!

se sentir bien dans son corps
C’est trop ça hahaha ! (Sauf que moi je n’ai commencé à me raser que vers 17 ans, mais le principe reste le même !)

Quand on accepte ses poils, ça devient aussi normal d’en avoir que d’avoir des pieds ou des mains.
Pareil pour les tétons  🙂

Pour se faire remarquer ?

C’est pas mal sûr, une nana qui ne s’épile pas et ne porte pas de soutif veut se faire remarquer.
Vraiment ?
Ben pas moi.
Moi je veux juste me sentir bien.
Y a pas d’mal à vouloir se sentir bien.

Pour moi, ces choix ont été bénéfiques, puisque oui, je me sens bien mieux ainsi.

Ça fait du bien de s’aimer telle que l’on est !

Merci et à bientôt,

La Ma’ie

Publicités

2 réflexions sur “Y a pas d’mal à vouloir se sentir bien.

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s