Défi : Ne porter AUCUNE protection pendant mes règles. (le flux instinctif libre)


…Pardon pour cette intro quelque peu… directe

Comment réagiriez-vous si je vous disais que les femmes sont incontinentes pendant leurs règles ?

flux instinctif harfeng rire
Ne riez-pas, je vais vous expliquer !

Définissons le terme :

Incontinence : « Émission involontaire d’urine par la vessie ou de matières fécales par l’anus » (wiktionary.org)
Donc, l’incontinence, c’est l’émission involontaire d’une substance par un orifice du corps géré par muscles spéciaux, ok ?

Si on va plus loin, le sang est une substance du corps, qui s’échappe par le vagin lors des menstruations.
Mais est-ce volontaire ou involontaire ?
Tout d’abord, c’est naturel et nécessaire, là on est d’accord.

La question que l’on peut ensuite se poser est « si cette émission est volontaire, pourquoi mettre une protection ? »
Réponse : Il faut des protections car cette émission de sang par le vagin n’est pas contrôlée, on peut donc parler d’incontinence lorsque les femmes ont leurs règles.

Ok, les femmes sont incontinentes. Et après ?

Pour parer à ce problème, il existe de nombreuses solutions :
– les tampons et les serviettes
(j’ai arrêté parce que c’est mauvais et je vous explique pourquoi dans cet article.)
– la coupe menstruelle (c’est ce que j’utilise encore au moment où je rédige cet article et je vous en parle par ici !)
– les serviettes lavables
– les éponges…

Mais il y a un autre moyen !

Un moyen qui consiste à ne plus considérer les règles comme un problème !


Mesdames, je vous présente : Le flux libre instinctif !!!

Si ce nom vous paraît totalement étranger, dites vous qu’il y a de fortes chances que vous le pratiquiez déjà au quotidien.

Pourquoi n’a t-on a priori pas besoin de protections urinaires le jour comme la nuit ?
Concrètement, comment ça se passe pour le pipi ?
On n’a pas envie de faire pipi, puis on commence à avoir envie, on trouve des toilettes, un buisson, un pot de fleur ou que sais-je et hop, on ouvre les vannes !
Et sauf en cas de maladie ou trouble, fou rire ou accident, c’est quand même pas mal comme cela que ça se passe, non ?

Notre corps est pourvu de muscles et il sait retenir le pipi en nous !

Alors pourquoi n’en serait-il pas de même pour les règles ? Ce n’est pas le même endroit, mais le principe peut être le même 🙂

Quand je vois les quantités de pipi que je suis capable d’émettre, je me dis qu’un peu de sang ne doit pas être plus dur à gérer !

Instant poétique au Venezuela.
Instant poétique au Venezuela.


Je me lance le défi de me passer de ma coupe menstruelle. Place à l’instinct, place à mon corps !

Je vais vous mettre ensuite tous les liens qui m’ont permis de bien comprendre ce qu’est le flux instinctif et surtout de comprendre à quel point cela serait libérateur et en accord avec mes idées de naturel et de réconciliation avec mon corps.

C’est décidé, dès mes prochaines règles, je franchis le pas.


Des femmes, des liens, des témoignages et plein d’infos !

La première qui m’a informée de cette méthode, c’est la jolie Pin-up Bio avec son article Faut-il porter des protections hygiéniques ?

Ensuite il y a cette vidéo qui m’a d’ailleurs fait prendre conscience que le mot incontinence avait sa place ici :


Et puis Mini avec son article et sa vidéo
Vivre ses règles au naturel : le flux instinctif (zéro protection) !


Et vous, où en êtes-vous avec vos règles ?

N’hésitez pas à partager vos témoignages, votre vécu ou même vos questions en commentaires, si on est quelques femmes à se répondre cela sera vraiment sympa, c’est un sujet sur lequel j’ai encore moi même quelques appréhensions puisque je n’ai pas encore franchi le pas ^^.

On fait un bilan dans quelques mois !

À bientôt, prenez soin de vous !

La Ma’ie

 

Publicités

13 réflexions sur “Défi : Ne porter AUCUNE protection pendant mes règles. (le flux instinctif libre)

  1. Bonjour à toutes,

    comme je suis un homme, je suis bien content de n’avoir pas ce soucis à gérer…
    Et quand je vous lis, je suis plein d’admiration ! 🙂

    Je suis curieux de savoir quelles seront les conclusions de vos tests, ça m’aide à mieux comprendre le monde féminin et à aider d’autres personnes et patientes (je suis thérapeute) alors que je ne peux pas tester par moi-même.

    Bonne continuation et un grand merci à Ma’ie pour son blog et ses témoignages 🙂

  2. J’ai testé un après-midi au travail où j’avais bêtement laissé ma coupe à la maison alors que je savais que mes règles arrivaient… très surprise de constater que ça fonctionne. Mais j’allais aux toilettes toutes les demi-heures tellement j’avais peur d’une fuite ! Bilan : (presque) pas de trace dans la culotte, mais en rentrant chez moi j’ai vite remis ma coupe… pas encore très confiante et j’ai un flux vraiment très important alors je préfère ne pas prendre de risque. En tous cas, j’ai découvert la méthode ici même alors merci Marie, cela m’a évité de devoir demander à mes collègues féminines de me dépanner… 😉
    Et aussi, ça vous arrive à vous aussi, les filles, de vous réveiller un matin avec la sensation qu’il faut vite vite aller aux toilettes avant de tacher le lit ?
    Tu nous tiendras au courant de ton expérience ?

      1. « Et aussi, ça vous arrive à vous aussi, les filles, de vous réveiller un matin avec la sensation qu’il faut vite vite aller aux toilettes avant de tacher le lit ? » => oui ! je pense que le corps fait ce qu’il peut pour qu’on fasse dodo au maximum, mais y a un moment où quand faut y aller, faut y aller ^^

  3. C’était, il y a 20 ans, je n’avais jamais entendu parlé que nous avions cette capacité de retenir notre flux menstruel, mais j’étais décidée de me libérer des protections pour la nuit.

    Je me suis donc offert une belle couverture de type «hôtel», celle un peu molletonnée, douce, qui se lève facilement et sèche rapidement. Je l’ai même choisi rouge ! Je me sentais toute en confiance et j’entamais ma «libération de nuit».

    J’étais dans la vingtaine. Les premières années, je gardais une mini-protection en tissu les deux premières nuits. Mes menstruations duraient 7 à 8 jours. Maintenant, elles durent 3 jours et je garde parfois une protection la première nuit.

    Quand je tarde à me lever, je sens le moment où je n’ai plus de retenue. Ce n’est qu’à ces moments-là qu’il m’est arrivé de salir ma belle couverture.

    Depuis 1 an, je lis un peu partout sur ce sujet. Étonnant, que je n’ai pas encore tenter la pleine expérience du flux libre instinctif !

      1. Bilan de ma première semaine sans aucune protection : j’ai dû me rendre aux toilettes moins souvent que je m’y attendais (aux 2 heures suffisait).
        J’aimerais retourner dans le temps et expérimenter si à 20 ans cela aurait été aussi simple. Mon passage par les exercices pelviens post-accouchement et par les exercices de l’utérus (http://www.lamedecinedesfemmes.com/services.html) ont certainement contribué à la facilité de cette libération.

        Je te remercie d’avoir publié sur le sujet. Il m’a fallu lire souvent avant de croire que c’est possible. C’est grâce à vous que je suis maintenant enfin libre et encore plus écolo – vraiment merci de l’audace d’en parler publiquement !

  4. Je le fais depuis quelques mois maintenant, et pour moi, c’est la première j journée la moins évidente! Le flux est je trouve moindre avec le flux instinctif, ce que je ne m’explique pas trop? Et puis ensuite je vais beaucoup aux toilettes le premier jour, je sens quand c’est le moment mais j’arrive pas trop a me retenir j’espère m’améliorer avec le temps

    1. Merci pour ton témoignage Ophéa.
      Je pense en effet qu’il faut s’entrainer, mais à mon avis le jeu en vaut la chandelle !
      J’attends mes prochaines règles avec un mélange de hâte et d’appréhension, mais je suis vraiment curieuse de voir comment je vais gérer ce défi.
      Je pense bien connaitre mon corps, ça va être un genre de test !

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s