Transsexualité, coming out, amour et famille : pourquoi j’ai aimé la série « Transparent »

Bonjour !

J’ai vu et aimé la saison 1 de la série « Transparent ».

 

« Transparent », c’est l’histoire d’une famille, celle de Mort (ou Maura après sa transition d’homme en femme ), un papa sexagénaire qui fait son coming out trans à ses trois enfants.

Je ne vous raconterai pas tous les rebondissements et toutes les ficelles de la série, superbement interprétée et dont j’ai beaucoup aimé la mise en scène, mais sachez que je vous la recommande chaudement.

Mais avant de continuer, parlons vocabulaire…

Travesti ? Transsexuel ? Transgenre ?

« Créée en 2013, l’association des journalistes Lesbiennes, Gay, Bi, Trans (AJL) a pour but de contribuer à l’amélioration du traitement par les médias des questions LGBT. »
C’est ce site qui va me servir de référence pour les définitions.

Il ne s’agit pas ici de placer des individus dans des cases ou de les étiqueter, simplement d’appeler les personnes par le bon nom, sans amalgame, par respect.

Travesti : « Attention, «travesti» n’est pas synonyme de «trans». Se travestir, c’est adopter temporairement les codes vestimentaires et sociaux d’un autre genre. Pas tout à fait la même chose que d’avoir le sentiment profond que son genre ne correspond pas à son sexe biologique. »

Transsexuel et transgenre : « Le terme transsexuel-le est parfois utilisé pour désigner plus spécifiquement les personnes trans opéré-e-s. Les personnes non-opéré-e-s peuvent être appelé-e-s trangenres. Pour éviter d’instaurer une hiérarchie, on préférera le terme personnes trans, qui permet d’inclure la multiplicité des parcours et des identités. »

Pourquoi j’ai aimé cette série ?

– Le sujet n’est pas banal. Je regarde peu de séries, mais c’était la première fois que je voyais une série traiter du sujet des trans.

– Parce que c’est bien fait, et souvent j’ai été émue.

– Parce qu’il faut en parler. Cette série détaboutifie bien des tabous.
Transsexualité, (homo)sexualité, identité, famille, mort, acceptation de soi et acceptation de l’autre… et ça fait du bien.

– Parce que cette série ouvre l’esprit et fait découvrir un univers peu connu.

– Parce que cette série aide la cause des trans. Pour en savoir plus à ce sujet je vous recommande de lire cette entrevue avec Jill Soloway, la créatrice de la série.

– Parce que cette famille n’est vraiment pas banale et que j’ai aimé apprendre à connaître le caractère et les réactions de chacun face au changement de vie du papa.

– Parce que c’est un sujet qui m’intéresse et m’a donné envie d’en savoir plus sur les droits des trans dans le monde.

– La scène des toilettes par exemple, questionne. Où ce papa (Papa ? Maman ? Mapa ?) qui est habillé en femme et se sent femme doit il aller faire son pipi ? Chez les hommes ou chez les femmes ? De quel côté sera t-il le moins regardé de travers ou rejeté ?

À vous de voir

Je vous recommande donc cette série, n’hésitez pas à me parler de votre ressenti si vous l’avez regardée !

Une petite bande annonce ?

Belle continuation,
à bientôt,
La Ma’ie

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s